La mal bouffe et la santé

La malbouffe, Le fast-food, la restauration rapide : une mauvaise alimentation

 

Les fast-foods sont très souvent associé à la malbouffe, à une mauvaise alimentation : quels sont les effets, les conséquences sur la santé des fast-foods ?

Au mépris des besoins diététiques, différents par rapport à l’âge et à l’activité des personnes, la nourriture des fast-foods est une vaste étendue d’homogénéité.
En effet, que vous soyez un enfant, un adolescent, un adulte, une personne âgée, malade ou en bonne santé, actif ou sédentaire, enceinte, etc. 
Le célèbre hamburger - frites est à la base de tous les repas dans la restauration rapide.
Depuis quelques années, sont apparues quelques salades, du poulet, poisson pour une nouvelle variété.

La nourriture des fast-foods est en générale :

ü Trop riche en gras.
ü
Trop riche en sucre et en sel.
ü
Trop riche en produits chimiques.
ü
Pauvre en fibres végétales.
ü Pauvre en vitamines.

Prenons par exemple le menu typique : hamburger, frites, coca-cola et ketchup.

Ce type d’alimentation ne contient que 3 saveurs sur 6 : sucré, salé et acide. La viande, le pain et le soda sont sucrés; les frites sont salées et le vinaigre du ketchup est acide.

Ce type de nourriture est tellement apprécié par les occidentaux car elle aide à calmer les problèmes émotionnels comme par exemple le stress.

Mais cette nourriture n’est pas bonne pour la santé, car elle est déséquilibrée et difficile à digérer (3 saveurs seulement).

Les effets de cette nourriture à court terme :

ü Une léthargie
ü
Une lourdeur d’esprit
ü Une avidité.

Et des boissons light de type soda ou coca contiennent de l’aspartame.

Le gras est représenté par des acides gras saturés.
Le sucre et le sel sont raffinés.

Parmi les produits chimiques, on trouve parfois de l’arylamine dans les frites et dans les chips.
Cette substance, non alimentaire, reconnue comme cancéreuse.
On retrouve du suif de bœuf, du dextrose et du gluten également dans les frites.

Beaucoup d’additifs chimiques sont aussi présents, sans parler des légumes OGM dans de nombreux pays (maïs, soja, etc.)

Le tout augmentant les Radicaux Libres (RL) dans le sang.
Les radicaux libres sont un indice d’inflammation et de vieillissement des cellules.
Une étude a montré qu’une heure après un repas dans un fastfood, il y avait une augmentation de 125% de RL dans le sang, 175% 2 heures après, 138% 3 heures après.

Il a été reconnu que la viande est responsable de 70% de toutes les intoxications alimentaires rattachées aux fast-foods.

Les dangers potentiels des “restaurants rapides” à plus ou moins long terme pour la santé :

ü Un surpoids.
ü
Des maladies cardiaques.
ü
De l’hypertension artérielle.
ü
Certains cancers comme par exemple la prostate, pancréas, ovaires, seins, utérus, poumons, intestins.
ü
Du diabète, surtout gras.
ü
Phénomène d’obésité.
ü
Des troubles de la vésicule biliaire.
ü Une dépression.

Quelques chiffres à propos de l’obésité :

En Amérique, il s’agit de presque 1 personne sur 4.
En Grande Bretagne, 1 femme sur 40 est obèse.
Plus de la moitié des adultes sont trop gros et 30% d’entre eux souffrent d’obésité en Europe.

Le fast-food représente t-il un danger pour notre santé ?

Le paradoxe du fast-food est qu’il a mauvaise image mais connaît un véritable succès.
Plus qu’une alimentation, le fast-food est aujourd’hui un style de vie : celui des gens pressés qui ne veulent pas perdre de temps à cuisiner.

” Les sandwichs que proposent ces types de restaurant sont beaucoup trop riches en sucres et en graisses ” selon les nutritionnistes.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site